immobilier au Royaume-Uni

Placer dans l’immobilier au Royaume-Uni : les pièges à éviter

Investir dans un bien immobilier peut présenter des risques. Pour les éviter, il est primordial de prendre des décisions de façon précise. Pour ce faire, vous devez connaître les pièges qui peuvent se présenter. Placer dans l’immobilier au Royaume-Uni est toujours une bonne idée. Voici les éléments à prévenir.

1. Le gazumping

Le gazumping

A voir aussi : Faut-il faire appel à un promoteur immobilier pour acheter sa résidence principale ?

Le gazumping est un piège que vous pouvez rencontrer en achetant un bien immobilier déjà utilisé. En termes plus simples, le gazumping est le fait qu’un vendeur accepte verbalement une offre venant d’un acheteur potentiel, mais vend ensuite la propriété à quelqu’un d’autre ayant fait une offre plus élevée. C’est un fait courant au Royaume-Uni, mais il n’est pas illégal.

Dans un marché de libre concurrence, tout est permis et vous pouvez tout à fait vous faire gazumper très facilement. D’ailleurs, dans le pays, 1/7 des transactions immobilières sont vouées à l’échec à cause du gazumping. Par contre, en achetant une maison neuve, vous ne pouvez pas être gazumpé si vous avez effectué un dépôt. En plus, comme c’est un fait ordinaire dans le pays, il est possible d’opter pour une offre d’assurance appropriée si vous voulez vous en protéger.

A lire en complément : Propriétaire immobilier : comment calculer un loyer ?

2. Les chaînes

Les chaînes

Les chaînes font partie des pièges que vous devez surtout éviter en investissant en Angleterre. Le système fonctionne comme ceci :

  • Vous achetez la maison de Ben ;
  • Mais Ben ne vous la vendra que s’il peut acquérir celle des Evans ;
  • Et les Evans doivent d’abord trouver la propriété des Coopers avant de pouvoir vendre
  • Et ainsi de suite.

Le problème ici, c’est que si un des chaînons venait à rompre, votre offre est directement annulée. En effet, l’un des maillons peut décider de se retirer de la transaction quand il veut, sans avoir à régler quoi que ce soit. Pour éviter les chaînes, vous pouvez acheter une maison neuve, participer à des enchères, ou payer en cash et ne pas faire d’emprunt.

3. Les emprunts

prêt immobilier

La plupart des gens qui veulent placer dans l’immobilier passent d’abord par les emprunts. Certains pensent pouvoir rembourser en investissant dans un bien locatif. Les autres ont d’autres projets.

Dans tous les cas, les emprunts peuvent se présenter comme des menaces, surtout s’ils sont trop importants. En effet, il peut arriver que les taux d’intérêt augmentent brusquement et que le prix de l’immobilier baisse aussi.

Dans ce cas, vous risquez de vous retrouver avec un crédit qui coûte plus cher que le bien immobilier. Il peut même arriver que vous ne puissiez pas payer votre prêt et que le prêteur soit obligé de saisir la maison que vous venez d’acheter. C’est un fait habituel au Royaume-Uni. Donc, il est important de ne pas prendre un emprunt trop élevé.

4. Les contrats et les clauses

contrat d'achat de maison

Si vous ne lisez pas ou ne rédigez pas correctement votre contrat d’achat de maison, vous pourrez être victime de piège comme les chaînes. Il est donc nécessaire de prêter une grande attention à cette partie de la vente. Si vous pensez que la vente d’une maison dépend d’un élément en particulier, assurez-vous que le vendeur ait inclus cette condition dans le contrat.

Pour être plus prudent, n’hésitez pas à réaliser une signature d’un avant-contrat. Celui-ci définira les obligations que les deux partis doivent respecter avant l’acte de vente définitif. C’est une étape non obligatoire, mais c’est quand même astucieux à faire.

Finalement, vous devez prendre connaissance des pratiques juridiques et administratives. Il existe, en effet, des règles spécifiques pour le Royaume-Uni sur le placement dans l’immobilier.